Ici la question tourne autour de l’expression « suivre la mode », mais non pas « créer la mode ». Aussi cela concerne une frange de la société qui n’est pas faite pour provoquer le phénomène de mode ou innover une tendance, mais plutôt d’homme et femmes qui ont pour vocation de perpétuer la mode créée. Hommes et femmes sont donc en train de revendiquer leur appartenance sociale ou véhiculer une nouvelle culture, un nouveau style de vie. Dans le domaine des vêtements, on peut classer cette façon de suivre et de s’habiller comme étant une marque de luxe et un code d’appartenance à une classe aisée. 

Certains peuvent même les qualifier de snob dans le sens péjoratif du terme. Aussi on peut affirmer sans ambages que suivre la mode, sans apport de valeur ajoutée, mais d’une façon limite, ne peut pas toujours être utile. Il l’est par contre quand il s’agit de mettre en avant la beauté ou de perpétuer à travers le monde une tendance réussie

C’est quoi la mode d’aujourd’hui ? 

Par définition, le mot « mode » renvoie à un nouveau style, une nouvelle tendance créée par des précurseurs artiste et vulgarisée par des stars, d’hommes et femmes normaux et des anonymes ayant l’art de la mode dans leur peau. L’histoire nous montre que l’art de la mode est lié à une civilisation :

  • mode culinaire,
  • mode vestimentaire,
  • mode littéraire.

Aujourd’hui, le domaine touché par ce renouvellement en permanence de la tendance qu’est la mode est nombreux, multiple et varié. Toutes les tranches d’âge sont concernées dans la manière de suivre la mode.

En France, surtout à Paris, si l’on parle de vêtements à la mode, ceux ci déjà peuvent être classés par saison : automne, hiver, été, printemps. Le phénomène de mode des Français peut aussi varier suivant l’âge de ceux qui les véhiculent : jean troué pour les jeunes, pull en cachemire pour les plus âgés

On peut donc dire que la mode d’aujourd’hui est très changeante. Elle suit également l’évolution des nouvelles techniques d’information et de communication pour la vulgarisation : 

  • à travers les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram par vidéo projection
  • à travers des forums et blogs informatique

De notre siècle actuel, il est parfois utile de faire un test de la nouvelle tendance avant de l’envoyer à travers le monde.

Quelle est l’influence de la mode sur les jeunes ?

Source image : freepik

Les jeunes constituent une frange sociale très instable, très changeante, et facilement influençable. Aussi dans le secteur mode, ils constituent une proie facile de ceux qui veulent vulgariser une tendance, un style, une façon ou une technique d’être à la mode.

Comme la mode est toujours liée à une façon de penser, une façon de vivre, les jeunes qui la suivent passent facilement d’une pensée ou d’une philosophie à une autre. Ils n’ont plus cette identité qui lie la mode à un temps. 

  • Un étudiant qui change tout le temps sa façon de s’habiller est devenu anonyme et ne peut revendiquer une appartenance à un groupe social défini. Pire avec l’actualité et les nouvelles technologies, les jeunes d’aujourd’hui adorent immortaliser en photos sa manière de suivre la mode. Aussi bien qu’on ne devrait pas être étonné de voir un profil Instagram ou Facebook qui change toutes les semaines, tous les jours voire même toutes les heures.

 

  • La mode à grande vitesse exige malheureusement des changements rapides chez les jeunes qui perdent ainsi leur véritable façon d’être et identité. Comme la mode voyage beaucoup actuellement, il est fréquent de voir des jeunes du monde entier accros en même temps à un style, à l’origine, la plupart des temps, d’un conflit de générations. Parmi les citations montées de toutes pièces, résumant le phénomène et la culture de la mode, celle qu’on poste sur les pages internet attribuées sur les conseils de beauté est la plus pertinente. Citons par exemple : « une mode qui a à peine détruit une autre mode qu’elle est abolie par une plus nouvelle ».